Rechercher
  • Jérôme Foguenne

Expériences pilotes de différenciation et d’accompagnement personnalisé en mathématiques

Enseignants chercheurs: Christine Géron, Anne Sacré


Contribution à la mise en place d’expériences pilotes de différenciation et d’accompagnement personnalisé en mathématiques au 1er degré du secondaire


Le projet de recherche vise à soutenir treize équipes éducatives dans l’exploitation d’environnements porteurs au 1er degré de l’enseignement secondaire et impliquant plus précisément trois domaines mathématiques : les fractions, le signe « moins » et le sens de la lettre. Ces environnements s’appuient sur des stratégies de différenciation exploitables à la fois dans les cours habituels de mathématiques proposés à l’ensemble des élèves de 1re et 2e années du secondaire (axe 1 du projet) et dans des séances d’encadrement personnalisé proposées aux élèves de 1re secondaire (axe 2 du projet).


Le soutien apporté aux équipes éducatives vise avant tout à susciter le développement de compétences professionnelles des enseignants en envisageant à la fois une dimension pédagogique et didactique. Sur le plan pédagogique, nos apports visent à enrichir le répertoire de démarches susceptibles de favoriser la différenciation des apprentissages et, en particulier, l’aide aux élèves en difficulté ; sur le plan didactique, le soutien proposé doit permettre aux enseignants de mieux cibler les besoins de leurs élèves en regard des trois domaines mathématiques (fractions, signe « moins » et sens de la lettre), afin d’orienter leurs actions sur ces besoins plus clairement identifiés. L’accompagnement dans les écoles s’insère dans une approche située, en ce sens que le développement de ces compétences est intégré dans la pratique effective des enseignants : les leçons des enseignants sont analysées et discutées, des activités sont menées dans les classes en présence des chercheuses, des tests diagnostiques sont soumis aux élèves et analysés avec les équipes éducatives…


Tous ces éléments contribuent à favoriser le transfert des compétences professionnelles visées dans la pratique effective de chaque équipe éducative partenaire. Enfin le dispositif de recherche mise également sur la collaboration entre enseignants et le partage de pratiques. Ce partage est réalisé à deux niveaux. Tout d’abord il est envisagé à l’échelle de l’école, lors de réunions de concertation prévues avec les enseignants de mathématiques impliqués dans le projet. Ensuite, des échanges sont suscités entre les enseignants des 13 écoles impliquées dans le projet, lors de trois rencontres réunissant les chercheuses et les coordinateurs de mathématiques de ces écoles.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout